Rueil-Malmaison fédère sa communauté en ligne pendant le confinement

POPULATION
78794
TYPE
Small & Medium Cities

Les secrets du succès de la plateforme : confiance, transparence, ancrage dans la durée.

En 2018, la commune de Rueil-Malmaison (banlieue ouest de Paris, 78 152 habitants) lançait sa plateforme de participation afin d’impliquer les habitant.e.s dans la prise de décisions. En tout juste deux ans, plusieurs consultations ont été menées avec succès. La plateforme est devenue plus qu’un outil d’aide à la décision – elle est désormais également utilisée comme un véritable espace civique numérique, permettant de créer du lien entre les citoyens.

Le budget participatif

Le premier projet d’envergure lancé par la plateforme a été un budget participatif. En 2019, les citoyens ont été invités à soumettre des projets innovants pour la ville, qui seraient ensuite financés à hauteur de 200 000€. Tous les les habitant.e.s de Rueil-Malmaison de 16 ans et plus ont été invités à participer. En plus de la collecte d’idées via la plateforme, la municipalité a installé des boîtes à idées physiques en mairie pour permettre aux citoyens peu à l’aise avec le numérique de participer.

Le conseil municipal a fixé trois critères clairs pour les projets :

  1. Les projets devaient servir l’intérêt général.
  2. Les idées déposées devaient correspondre à l’un des sept sujets identifiés : aménagement des espaces publics, citoyenneté, innovation sociale ou numérique, solidarité, loisirs, propreté.
  3. L’enveloppe à distribuer était de de 200 000€, chaque idée ne pouvant pas dépasser 40 000€.

Avant de soumettre les idées au vote, la municipalité a vérifié le respect de ces trois critères. Une équipe d’experts municipaux compétents a également examiné les aspects techniques, juridiques et financiers de chaque projet proposé.

Après ce premier tour de sélection par Rueil-Malmaison, les habitant.e.s ont disposé de deux semaines pour voter pour leurs idées préférées : chaque participant.e pouvait voter pour trois projets, selon un système préférentiel (le premier choix obtient trois points, le deuxième deux points et le troisième un point).

La campagne de communication a été soutenue par une série de visuels déclinée dans les courriels, les affiches et sur la plateforme, contribuant à créer un message clair et percutant qui a permis d’accroître la visibilité de la plateforme.

Le budget participatif a rencontré un grand succès : plus de 30 000 participants ont visité la plateforme, et 156 idées ont été partagées une fois passée la première vérification de la ville. Ces contributions ont généré 470 commentaires et plus de 2440 votes.

Le vote des habitant.e.s a déterminé les 8 projets lauréats, actuellement en cours d’implémentation dans la ville :

  1. Déploiement d’un éclairage urbain intelligent et économique à led et à détecteur de présence
  2. Création de zones de fraîcheur dans la ville.
  3. Installation de composteurs collectifs.
  4. Création d’une aire sportive en extérieur.
  5. Mise à disposition de surfaces dédiées au Street Art.
  6. Création d’un jardin partagé ou de jardins familiaux sur le village de Rueil-sur-Seine.
  7. Installation de poubelles de tri dans les écoles.
  8. Mise en place d’une piste d’éducation routière pour les écoles.

La force du projet ne réside pas seulement dans les chiffres de participation élevés : tout au long de la consultation, la ville a communiqué très clairement sur les attentes et les prochaines étapes, en engageant les utilisateurs sur plusieurs mois. Bien que le projet ait maintenant plus d’un an, les idées, les commentaires et les mises à jour de la ville sont toujours visibles sur la plate-forme. Des communications régulières et des mises à jour publiques sur le projet ont aidé la ville à créer un lien de confiance avec les citoyen.e.s, ce qui a contribué aux succès ultérieurs de la plateforme.

Nouveaux espaces civiques en ligne

Suite au budget participatif de 2019, plusieurs projets ont permis de maintenir une activité régulière sur la plateforme et de soutenir l’augmentation constante de nouveaux utilisateurs. En mars 2020, alors que le confinement a été déclaré et qu’une partie des projets de la ville ont été mis à l’arrêt, une chose inattendue s’est produite : les inscriptions ont monté en flèche.

Dès les premières semaines du confinement, Rueil-Malmaison s’est fixé comme priorité de maintenir un dialogue avec les habitant.e.s. La ville a utilisé la plateforme pour partager des informations, coordonner les efforts de volontariat locaux mais aussi organiser des événements en ligne pour la communauté.

Les entreprises locales ont partagé des informations sur les livraisons et les heures d’ouverture en ligne ; les citoyens ont échangé des idées sur les activités des enfants pendant la fermeture de la ville ; et les volontaires ont organisé des événements en ligne comme une chasse aux œufs pour les habitants, où du chocolat a été livré aux participants. La plateforme a dépassé son rôle habituel d’outil de consultation pour servir d’espace civique en ligne, permettant de maintenir un lien entre les membres de la communauté et de créer un véritable sentiment d’entraide.

Entre le 17 mars et le 11 juin, la plateforme a enregistré plus de 43 000 sessions, soit une augmentation de plus de 30% par rapport à la période précédentes. 1 504 citoyens ont rejoint la réserve citoyenne annoncée sur la plateforme. Le projet concernant la confection de masques a été consulté plus de 2 300 fois ; au final, plus de 30 000 masques ont été confectionnés et distribués dans la ville par les 285 couturières bénévoles inscrites sur la plateforme. 6 000 paniers solidaires ont été distribués aux familles fragilisées, et plus de 350 habitant.e.s isolées et à risque se sont fait livrer des courses par des citoyens volontaires.

Ces résultats n’ont été rendus possible que par les efforts déployés par l’équipe lors des précédents projets pour faire connaître la plateforme et créer une relation de confiance avec les participants. Au delà des bienfaits immédiats comme les masques confectionnés et les paniers solidaires distribués, le projet a permis de renforcer la cohésion des habitants et d’aider la ville à répondre à une crise sans précédent. Le cas de Rueil-Malmaison montre bien que les outils numériques peuvent remplir des fonctions de consultation classique mais qu’ils peuvent également réellement aider à créer du lien et à renforcer nos communautés.

L’élan de solidarité observé pendant le confinement ne s’est pas arrêté le 11 juin. Depuis le déconfinement, la ville a lancé plusieurs opérations de nettoyage volontaire, auxquelles plusieurs centaines de citoyens ont participé. Nous avons hâte de voir la suite !

CitizenLab accompagne plus de 200 villes et gouvernements locaux pour les aider à développer l’engagement citoyen en ligne. Notre équipe vous aide à réaliser vos projets et vous conseille à toutes les étapes de la consultation. Pour en savoir plus sur nos études de cas, n’hésitez pas à nous contacter !

Partagez cet article

Autres études de cas

Over 100 governments and 15,000 citizens
are already using CitizenLab to build their policy together
Picture of the CitizenLab engagement experts

Découvrez la plateforme avec
l'un de nos spécialistes

Contactez notre équipe pour discuter de votre prochain projet de participation citoyenne

Demandez une démoChat with an expert